Aller au contenu principal

Stagiaires postdoctoraux précédents

Bien qu'ils aient terminés, ces stagiaires postdoctoraux ont apporté une contribution significative à la Chaire.

 

Andrea Colarusso a été stagiaire postdoctoral pour l’Unité Mixte Internationale de la Chaire d’excellence en recherche du Canada sur l’axe microbiome endocannabinoïdome dans la santé métabolique (CERC-MEND) en 2023, sous la supervision de Vincenzo Di Marzo. Son activité de recherche consistait à analyser l’interaction entre l’endocannabinoïdome et le microbiote intestinal chez les souris modèles CDKL5 afin de déchiffrer les causes moléculaires de la symptomatologie du CDD et de proposer de nouveaux traitements pour cette maladie génétique.

 

Guillaume a été stagiaire postdoctoral pour la Chaire d’excellence en recherche du Canada sur l’axe microbiome endocannabinoïdome dans la santé métabolique (CERC-MEND) de Novembre 2019 à Décembre 2020, sous la supervision de Frédéric Raymond et Cristoforo Silvestri. Son activité de recherche consistait en la mise en place d’une plateforme de culturomique pour la création d’une banque de souches bactériennes associée à l’axe microbiome-endocannabinoïdome. Il a également initié un projet sur l’évaluation de l’effet des composées associés à l’endocannabinoïdome sur les communautés microbiennes.

 

Francesco a effectué un stage postdoctoral de deux ans (juin 2018-mai 2020) au Centre de recherche de l’Institut de cardiologie et de pneumologie de Québec (CRIUCPQ).  Il s’est concentré sur la synthèse, la purification, la caractérisation et la validation biochimique de nouvelles molécules de l’endocannabinoïdome et de leurs dérivés deutérés pour la détection et la quantification dans des extraits de tissus par LC/MS-MS. En fait, Francesco et autres collaborateurs de l’équipe de la CERC ont montré comment l’enzyme 15-lipoxygénase qui peut métaboliser les endocannabinoïdes 2-arachidonoyl-glycérol (2-AG) et arachidonoyl-éthanolamide (AEA) en 15-HETE-glycérol et -éthanolamide respectivement, le fait probablement aussi avec des 2-acylglycérols insaturés à longue chaîne et des acyléthanolamides. Il a conçu et synthétisé des monoacylglycérols et des éthanolamines sous forme non-deutérée et deutérée à partir d’acides gras polyinsaturés tels que LA, EPA, DHA, DPA, SDA et les métabolites correspondants.  Ces métabolites ont été ajoutés à la méthode LC/MS-MS de notre endocannabinoïdome pour permettre au groupe de la CERC de détecter et de quantifier ces molécules jamais décrites auparavant. Ces nouveaux métabolites ont été détectés dans des tissus de souris et d’humains et des tests de récepteurs sont en cours pour étudier leur rôle.

Francesco est rentré en Italie et passe actuellement des entretiens pour une transition vers des entreprises des secteurs de chimie médicinale et organique.

francescotinto88@gmail.com

Claudia a effectué un stage postdoctoral de deux ans (février 2018-janvier 2020) au Centre de recherche de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (CRIUCPQ).  Elle a étudié les altérations de l’endocannabinoïdome (eCBome) dans divers tissus, chez des souris mâles et femelles, juvéniles et adultes, exemptes de germes (GF), qui sont dépourvues de microbiome, et l’effet de la réintroduction d’un microbiome intestinal fonctionnel par transfert de microbiote fécal (FMT). En particulier, nous avons montré que l’intestin grêle et le gros intestin des souris GF mâles juvéniles et adultes présentent de fortes modifications dans les concentrations des médiateurs lipidiques, et dans l’expression génétique des récepteurs et des enzymes métaboliques, appartenant à l’eCBome et que le FMT de donneurs adultes à des souris GF appariées à l’âge a entraîné l’inversion partielle ou complète de ces changements après une semaine seulement, ce qui nous amène à conclure que le microbiome intestinal a un impact direct sur l’eCBome de l’hôte (Germ-free mice exhibit profound gut microbiota-dependent alterations of intestinal endocannabinoidome signaling). Le même modèle animal a été utilisé pour étudier une relation de cause à effet potentielle entre la présence ou l’absence d’un microbiome intestinal et l’eCBome du cerveau.  Des molécules d’eCBome cérébral pouvant jouer un rôle dans l’axe microbiote-gutrice-cerveau ont été identifiées (sous révision « Alterations of brain endocannabinoidome signaling in germ-free mice » Claudia Manca, Melissa Shen, Besma Boubertakh, Cyril Martin, Nicolas Flamand, Cristoforo Silvestri, Vincenzo Di Marzo).

Claudia a également établi plusieurs collaborations, notamment avec les groupes de recherche du professeur Patrice Cani (Université Catholique de Louvain), de Caroline Ménard (Centre de recherche CERVO; Université Laval) et du professeur Angelo Tremblay (Département de kinésiologie; Université Laval).

Elle est retournée en Italie et travaille actuellement dans le laboratoire de physiologie de la nutrition dirigé par le professeur Sebastiano Banni (Université de Cagliari) où elle se concentre principalement sur le rôle des molécules lipophiles alimentaires et/ou sur plusieurs altérations physiologiques dans la modulation du métabolisme lipidique et énergétique et de la composition corporelle par la modification conséquente des eicosanoïdes, des molécules liées aux eCBomes et des acides gras.

claumanca@unica.it

Niokhor a été stagiaire postdoctoral pour la CERC-MEND d’avril 2018 à septembre 2019, sous la supervision de Cristoforo Silvestri et Frederic Raymond.  Son expertise en microbiologie a été appliquée à deux projets.

Installation d’une plateforme culturomic

Le but de ce projet était de caractériser les microbiomes étudiés dans le cadre de la CERC-MEND en utilisant une approche basée sur la culture afin d’identifier et d’isoler des souches bactériennes uniques et potentiellement utiles. Cela permettra d’étudier l’implication des bactéries identifiées dans l’axe microbiome-endocannabinoïdome dans la régulation des processus métaboliques de l’hôte. Nous avons déjà identifié de nouvelles souches que nous allons bientôt décrire.

Caractérisation du microbiote de souris knockout Mgll

Dans ce projet, nous avons cherché à savoir si la perte de monoacylglycérol lipase (MGLL) module le microbiote intestinal et sa réponse à un régime alimentaire riche en graisses. Le but du projet était de déterminer si le microbiote intestinal est un mécanisme par lequel les souris Mgll-/- sont résistantes à l’obésité induite par le régime alimentaire et aux perturbations métaboliques qui y sont liées. Les résultats des souris combinés aux expériences culturomiques soutiennent l’hypothèse selon laquelle le microbiome altéré des souris Mgll-/- contribue à leur phénotype de résistance à l’obésité, et résulte en partie de l’augmentation des niveaux de 2-AG et de monoacylglycérol.

Niokhor travaille actuellement comme post-doc à l’Université de Stanford dans le département de bio-ingénierie sous la supervision du professeur Michael Fischbach à la Stanford Microbiome Therapies Initiative (MITI).

ndione@stanford.edu
dione_niokhor@yahoo.fr